<%@LANGUAGE="JAVASCRIPT" CODEPAGE="1252"%> Printemps 2005
Printemps 2005

(cliquez sur les mots en gras pour accéder aux photos ou aux liens)

Avec les beaux jours qui arrivent, chaque petit café se dote d'une terrasse et les rues se gorgent de monde. Les feuillent des arbres cachent un peu les bâtiments vétustes et parfois un peu laids, ce qui donne a la ville un certain charme. Belgrade comprend beaucoup de parcs et de zones vertes qui font le bonheur des enfants, des joggeurs et des couples d'amoureux. Nouvelle découverte appréciée: les marchés verts. On y trouve tous les légumes et fruits de saison superbement présentés. On y trouve même des framboises et des fraises des bois au kilo!

L'une des attractions touristiques de la Serbie est bien sûr ses monastères. Une petite escapade d'une journée sur la colline de Fruska Gora (1h au nord de Belgrade) nous a fait découvrir quelques uns de ces monastères et la région de la Vojvodine: une immense étendue totalement plate et presque dépourvue de forêts.

Nous avons commencé des leçons de Serbe... Pas facile...! Nos derniers cours de langue remontent au gymnase et on a l'impression de ne pas avancer et de ne rien réussir à mémoriser. Mais les mots importants sont quand-même là: Dobar dan! (bonjour!), Molim vas (s'il vous plaît), Hvala (merci), pivo (bière), palačinka (crêpe),... Donc on survit. De toute manière la plupart des Serbes parlent assez bien voir très bien l'anglais, surtout dans les restaurants et magasins (ce qui est loin d'être le cas à la police et à la poste).